05 octobre 2009

concours de poésie

il est vrai que le concours de poésie n' a pas eu lieu cette année. holos! holos! comme disait un personnage de Rabelais;

mais si le coeur vous en dit (il m'en dit) nous pouvons reprendre le fil rouge, le renouer,"pelote de fils emmêlés de couleurs et de tessitures différentes, bien serrer ses deux torons, et renouer avec vous  sur nos stands habituels. mais dans nos chambres sur les bancs des parcs, à nos fenêtres, la nuit sous le clair de la pleine lune,le jour accoudée   sur le parapet d'un pont, ou de marchant parmi les passants.

j'ai sauté  l'obstacle! je surgis, vous surgissez à mes côtés, en face de moi, poèmes tissés dans une belle lune  ou dans la soir, ou chantés à pleine voix.

écrivons ! du haiku aux épopées; ces écritures gratuites, inventons en de nouvelles  geneviève Pastre

Commentaires

vous ayant apostrophée un soir durant un colloque que vous avez avec merveille donné élocution sur la liberté lesbienne, vous m'avez écouté sur mes désirs d'écrire des essais lesbiens , j'aimerais vous solliciter pour un éventuel envoi d'un de celui-ci. Avec respect de me lire, je vous envoi tout mon espoir. Merci.

Écrit par : Marina | 01 novembre 2009

:) je désespérais de retrouver votre blog, le revoilà enfin.
à quelle adresse, peut-on vous envoyer un manuscrit ?
merci par avance, bonne continuation.

Écrit par : charlotte | 29 novembre 2009

Pouvez-vous me dire comment améliorer cela

Impétueuse Tempête…
Tel le vent de la tempête de cette fin de semaine
Mes pensées volent en tout sens et m’entraînent
Toujours plus loin et toujours plus haut
Toujours plus fort et je trouve cela fort beau !

Les frayeurs qu’elle nous a créées
Sont là, dans nos têtes, ancrées,
Mais quelle est cette force si étrange
Qui soudain enjolive tout dans nos échanges

Cette impétueuse tempête a plus que soufflé
Elle m’a prise dans ses bras et m’a emportée
Dans les recoins d’un ciel plus que tourmenté
Je ne pensais pas, par toi, être si troublée

Comme la bourrasque, elle a tout balayé
Sur son passage et les traits de mon visage
S’en sont trouvés embellis et modifiés
Grâce à toi, blottie en moi et si sage

Tout dans la tempête de ces jours
M’a renvoyé la force de notre amour
De notre relation, si soudaine et si belle
En tout cas, je l’ai vécue comme telle

Si tu avais été à mes côtés
J’aurais ton bras contre moi, serré
Ta main j’aurais mise dans la mienne
Et dans le vent nous aurions été sereines

Après la tempête, le beau temps
Et voilà que tu rentres et que tu me reviens
Où étais-tu, à la fois si proche et si loin
J’ai senti ta présence et le néant

Ton message envoyé dès ton retour
Traduit ton impatience et tout l’amour
Que tu mets dans nos fructueux écrits
Que nous arrive-t-il Sylvie, dis…

Ressens-tu comme moi cet élan nouveau
Qui bouscule nos certitudes et notre quotidien
Accordes-tu l’importance naissante à nos mots
Reconnais-tu cette sensualité au creux de nos mains

Dis-moi que oui, dis-moi que tu partages
Cette enivrante aventure qui nous ravage
Dis-moi que tu prends plaisir à ces états
Mentaux et sentimentaux dans nos bras

L’amour qui nous anime est celui de la poésie
Mais pas seulement, c’est celui de la vie
Cette plénitude toute entière qui se donne
Et dans laquelle, avec délectation on s’abandonne

La tempête dehors n’est plus, elle s’est calmée
Mais dans nos cœurs elle est née puis restée
Ce qu’elle a bousculé mérite d’être accueilli en nous
Et ce qu’elle inspire est le plus précieux des bijoux

A.Martineau

Écrit par : MARTINEAU | 10 mai 2010

Félicitation pour votre blog et bonne continuation.

Écrit par : Mutuelle | 23 octobre 2010

Bonjour Geneviève Pastre,

Nous souhaitons prendre de vos nouvelles.
Une de nos internautes écrivant des poèmes, nous demande s'il est possible de contacter vos éditions...

Voici son E-mail :
monika.g@free.fr

Une très amicale pensée à vous.

Chantal

Chantal Delatorre
Présidente de l'association et site Lesbien "Tasse de Thé" www.tassedethe.com

Écrit par : Tasse de Thé | 25 octobre 2010

Merci pour l'écriture. J'ai été la recherche de ces informations pendant une longue période, et maintenant je l'ai trouvé!

Écrit par : order cigarettes | 17 janvier 2012

Modèle Lettre



Dictionnaire Français Anglais

Écrit par : Modèle Lettre | 25 janvier 2012

Aurevoir Geneviève que je n'aurais vu qu'à Marseille à Lumigny, vous m'avez défendu face à des mili-tantes énervées. Généreuse vous étiez. Vous pouvez présider à nos destinées désormais avec nos aînés.

Écrit par : Christophe | 18 février 2012

Les commentaires sont fermés.